Blog

Ouverture dans les Dolomites

Pour les secouristes du PGHM de Chamonix,  l’activité des alpinistes donne le rythme des interventions. L’automne, les alpinistes sont moins nombreux, le nombre de secours suit la tendance. Les personnels de l’unité profite de ce trimestre de transition pour se préparer aux spécificités de la saison hivernale à venir. Entraînements collectifs de secours en crevasse ou en avalanche, secourisme orienté vers la traumatologie des accidents sur pistes et des hypothermies, mais aussi entraînement individuel technique d’alpinisme et de cascade de glace. Même si la majorité des secours sont réalisées par voie aérienne, l’aisance du secouriste sur le terrain est son « assurance-vie ». L’organisation et la gestion du secours demandent une grande concentration,être à l’aise en montagne est une obligation professionnelle. Les entraînements hebdomadaires sont là pour maintenir ce haut-niveau de compétence.

Pordoï

Dans ce cadre, l’adjudant-chef MERCIER Jean-François s’est rendu en Italie, plus précisément dans les Dolomites à proximité de Val Gardena. Au menu, ouverture en cascade de glace. Les conditions de gel, précoces cette année, ont permis la formation de structures d’envergure dés le début du mois de Décembre.

Après un repérage rapide du bas de la face le premier jour, réveil à 03h le lendemain, le mur de 600m est parcouru en une douzaine d’heure.Il faudra encore 6 heures d’effort et une troisième journée pour atteindre le sommet. Résultat, une nouvelle voie haute de 800 m. La raideur des faces dolomitiques donne de fait une cotation extrêmement difficile.

Toutes les images ici :

Partagez cet article !