Blog

Rassemblement Inter- PG 2014

Novembre 2014, c’est déjà la 5ème fois que je tente cette ascension, les conditions sont loin d’être parfaite, mais cette course me tient terriblement à cœur… je revois alors tous ces grands noms de l’alpinisme qui signèrent de mains de maitre leurs passages ici… Desmaison, Paragot, Pierre Allain… le matériel était alors bien moins performant qu’aujourd’hui et ce n’est pas ce passage mouillé qui va me coûter une fois de plus une victoire pourtant promise. Je me re-concentre alors sur mes pieds et cette minuscule prise que je valorise tant bien que mal, ma main gauche cherche à tâtons la meilleure façon de tenir cet infâme aplat, la victoire est proche. Je jette un coup d’oeil furtif à mon compagnon de cordée, je le sens inquiet mais prêt à enrayer ma chute. Cette croisée de regard ne contribue pas à me donner la confiance nécessaire et l’assurance qu’il me faudrait pour sortir de cet ultime passage. Je repense à mes premières escalades et compagnons de cordée pour lesquels ce sport n’était qu’un jeu. Je me dis que je n’ai rien a perdre mais au contraire tout à gagner. Je sors de mes songes et parviens à remonter mon pied gauche sur une réglette pas spécialement franche mais pas non plus immonde. J’arrive à pousser dessus et atteindre une prise salvatrice. La suite, je la connais à travers les récits de course que l’on m’a fait et les livres que j’ai pu lire durant mon enfance. Je sais que c’est gagné si je reste concentré, la fin n’est qu’une formalité. Lolotte, carre externe, arqué main droite et je suis au sommet. Je ne peux contenir ma joie et pousse un cri de bonheur. Je contemple la vue, je suis seul au monde et les larmes sont proches… Mon acolyte me rejoins, nous nous enlaçons et nous nous félicitons mutuellement. Nous venons de gravir le Bloc rouge n°22 du Bas Cuvier.

obe

 

Récit de course
« la Marie Rose »

Bas-cuvier
Forêt de Fontainebleau

 


 

Comme tous les ans, à l’automne, un rassemblement est organisé afin que toutes les unités PGM / PGHM puissent participer à une semaine de cohésion.

Quoi de mieux que le bloc pour partager des moments de convivialité et d’émulation.

Naturellement, notre choix s’est porté sur les blocs mythiques de la forêt de Fontainebleau ( les connaisseurs apprécieront )

Au programme, le splendide secteur du cul de chien, l’exigeant 95.2 et l’incontournable et historique Bas cuvier.

Arquées, aplats, jetés, inversées, pointes/ contre-pointes, crochets talon, reptations ont donné du fil a retordre à tout le monde et même à Tomanus le plus grand des barbares…
Quelques photos de cette semaine :

18112014-_DSC368418112014-_DSC355918112014-_DSC3578 18112014-_DSC3757 18112014-_DSC3587   19112014-_DSC3807

Partagez cet article !