LES MAITRES de CHIEN

 Historique…

L’ancêtre du chien d’avalanche n’est pas le fameux BARRY, ce Saint-Bernard dressé par des moines. En réalité, ces chiens destinés à faire « la trace » devant les moines après de fortes chutes de neige recherchaient également les voyageurs égarés dans la tempête. Les animaux se servaient uniquement de leur sens de l’orientation. L’ancêtre du chien d’avalanche est un petit chien de race indéterminée appartenant à un enfant suisse d’environ 10 ans.     

Ces deux inséparables amis font tous les jours le chemin qui les conduit de leur maison à l’école. Un jour, une avalanche coupe le chemin et emporte l’enfant qui passe par là. Le chien, affolé de ne plus voir son maître, se met en quête pour le rechercher. Ayant localisé l’endroit où se trouve son compagnon, il se met à gratter jusqu’a sa découverte et lui sauve la vie. L’armée helvétique intéressée par cet exploit, se décide à former des chiens capables de détecter des personnes enfouies sous la neige. Mais à la fin de la 2ème guerre mondiale, elle se désintéresse de l’affaire. C’est ainsi que le Club Alpin Suisse reprend à son compte la formation de chien d’avalanche, aidé par la société cynophile suisse et la police de Berne. En France, il faut attendre 1970 pour voir apparaître les premiers chiens d’avalanche Gendarmerie, lesquels étaient formés par les Suisses. Depuis, les maîtres chiens des PGHM sont formés à GRAMAT , le centre national de formation gendarmerie des maîtres chiens.

Comment devenir maître de chien en PGHM…

Tout d’abord, il faut se présenter au concours d’entrée en école de sous officiers de gendarmerie, s’en suit une année d’école au terme de cette année de formation et au vu du classement final et des unités disponibles, le jeune gendarme choisit son affectation soit en brigade  soit en escadron….

L’accès à la formation de maître chien se fait sur demande, après l’accord pour cette formation, le futur maître chien va passer une période de  mois  à Gramat où il va être testé lui et son chien.

Sélection des sous-officiers de gendarmerie maîtres de chien

Les maîtres de chien sont recrutés parmi les sous-officiers volontaires, placés sur liste d’attente, servant déjà dans la gendarmerie. Ils peuvent postuler après un délai de deux ans minimum passés en unité traditionnelle. Ils doivent en outre :  

Épreuves de sélection :

 Les candidats remplissant les conditions précitées passent les épreuves suivantes au centre national d’instruction cynophile de la gendarmerie (CNICG) à Gramat :   -parcours foncier d’environ 8 kilomètres en milieu naturel, chronométré, en treillis et rangers,   –port d’un sac de 30 kg sur 100m à accomplir une fois avec un chien en laisse, une autre sans chien.

Formation des sous-officiers:

 Les sous-officiers sélectionnés sont formés au Centre de formation à Gramat.

Partagez cet article !